Moto, le temps long...

temps les retrouvailles avec la Goldwing, de présenter briévement les copains et d'engager la description des vieilles motos acquises récemment. Le temps long pour la moto, je l'ai toujours eu, que ce soit chaque hiver dans l'attente de conditions météo meilleures quand j'en avais une,ou durant les années, longues années, pendant lesquelles je n'avais pas de véhicules à deux-roues.

Il a racheté une GoldwingOn parlait du sujet depuis un moment, j'y pensais sans arrêt et c'est fait, j'ai retrouvé la même que celle d'il y a 27 ans. Une recherche sur internet, elle a trouvé cette machine, c'était reparti.
Retrouvailles, mois par mois.
Les meilleurs, les meilleures... Les amis ne sont pas tous là, du moins pas encore, mais ceux-là, ce sont les meilleurs depuis mon retour dans le monde motard l'année passée, en Août 2002.
Merci.
Quelques photos des années 1970Quel dommage que nous n'ayons pas plus de photos, c'est un vrai plaisir de revoir ces anciennes bécanes et de repenser aux milliers de kilomètres qu'on a fait il y a un moment déjà.
Quelle idée, cette motobécaneUne petite annonce dans la Vie de la Moto, une visite à un passionné un peu dingo et nous voici quelques jours plus tard de retour à la maison avec une moto âgée de 70 ans, que va-t-on en faire ?
A suivre...
Une 175  bricolerLa motobécane, faut pas y toucher, elle est trop précieuse. Alors pour pouvoir démonter, bricoler et faire quand même quelques kilomètres dans les villages, cette 175 Guiller de 1951 semble être la machine la plus appropriée.
Ouf, le mal est réparé!!!
Ce titre convient pour ces quelque pages dans lequelles je me contente de faire défiler quelques souvenirs, de retracer dans le